mercredi 24 juin 2009

PARIS HILTON : AMANTE DE TOUS, FEMME DE PERSONNE !

Sachant depuis son plus jeune âge qu'elle est indépendante de fortune et qu'elle peut quasiment tout se permettre, Paris Hilton a passé sa vie à transgresser les conventions, les règles et la décence morale ! Femme la plus médiatisée du monde, il ne se passe pas une semaine sans que l'on entende parler d'elle et de ses frasques...

La New Yorkaise de 28 ans, héritière d'une partie de l'empire hôtelier de la célèbre famille HILTON, a commencé à bâtir sa réputation d'enfant gâtée et de capricieuse en bafouant les règlements des premières institutions scolaires qu'elle a fréquentées. Elle en a d'ailleurs été expulsée à quelques reprises. Fait cocasse, pendant que l'indisciplinée Paris faisait la "folle" dans une de ces écoles, elle a croisé sur son chemin un autre cas "très spécial", une certaine fille, elle aussi un peu "fofolle", qui allait devenir Lady Gaga, une chanteuse qui flirte actuellement avec les premiers rangs du "Hit Parade" de la chanson américaine.

Une fois ses études complétées, Paris Hilton ne perd pas de temps. Elle devient tout à la fois mannequin, chanteuse, actrice et femme d'affaires. Son nom étant connu partout parce qu'elle a toujours su faire parler d'elle, la blonde coquine en profite au maximum pour endosser plusieurs produits commerciaux et les publiciser. Aux dernières nouvelles, Paris gagnait plus de sept millions de dollars par année. Le plus drôle c'est que les journalistes et les critiques ne cessent pas de se moquer d'elle en soulignant son manque de talent, que ce soit comme actrice ou comme chanteuse.

En 2004, lorsque l'enfant terrible des Hilton publie son autobiographie, la Presse continue à la dénigrer en qualifiant son ouvrage de "travail d'amateur". Mais le livre sera tout de même un bestseller. Ce ne sera pas le cas pour son premier album de chansons (intitulé Paris) qui paraît la même année. Même s'il fait assez bonne figure au palmarès, il ne se vend pas beaucoup et les commentaires sont plus ou moins bons à son égard. Pas de problème pour la riche héritière, elle donnera une suite à sa carrière musicale puisqu'elle s'est payé une compagnie de disque et s'est fait construire son propre studio d'enregistrement.

Malgré les sarcasmes des revues à potins, Paris poursuivra sa route sur le chemin du succès en ne faisant certes pas mentir l'adage qui dit : «parlez-en en bien, parlez-en en mal, mais parlez-en !» Elle prétend être une icône de notre époque et n'hésite pas à se comparer à d'autres idoles du passé comme la Princesse Diana et Marilyn Monroe. Rien de moins !

Mais sa propension à n'en faire qu'à sa tête, en violant allègrement les lois, en conduisant sa voiture en état d'ébriété, et en ne respectant pas les limites de vitesse, l'a conduite directement en prison il y a deux ans. Cette fois, l'irresponsable vedette a trouvé moins amusantes les conséquences de son mépris de l'autorité et des règlements. Se plaignant désespérément que la vie derrière les barreaux la rendait malade, elle a bénéficié d'un traitement de faveur et n'a pas moisi longtemps "en-dedans".

Sa vie amoureuse est aussi soumise à ses caprices que sa vie professionnelle. C'est comme un cirque ambulant ou un magasin où les hommes entrent et sortent à volonté. Paris change d'amant comme elle change de costume, c'est-à-dire très souvent. Ces relations fortuites durent une nuit, quelques jours, tout au plus quelques mois. Elle aime bien faire la fête et courrir les clubs ou les boîtes de nuit avec des copines comme Britney Spears. Elle adore flirter et avoir des aventures avec des pros du sport. Sa collection d'hommes musclés comprend, entre autres, l'ex-gardien de but du Canadien de Montréal José Théodore, le quart-arrière Matt Leinart, le tennisman Andy Roddick et, tout récemment, le fameux joueur de soccer Christiano Ronaldo.

La devise de Paris Hilton est de toujours s'amuser, y compris avec les photographes qui la pourchassent inlassablement. Elle prend un malin plaisir à honorer sa réputation de "bitch" et de "vache" en prouvant parfois aux paparazzis qu'elle ne porte pas de petite culotte sous son ultra mini-jupe ou sa robe très sexy.

La pièce musicale qui accompagne le disporama ci-dessous est bien choisie. On entend Melanie Fiona chanter "GIVE IT TO ME RIGHT". Les paroles de la chanson prêtent à son interprète un rôle d'une capricieuse, qui n'est la femme de personne et qui exige que son homme soit disposé à la "servir" comme et quand elle le voudra ! Du Paris Hilton tout craché !


video

Aucun commentaire: